N o t r e H i s t o i r e

Le château Haut-Peyrat est liée à l’histoire des grandes propriétés viticoles bordelaises. Les propriétaires étaient souvent des parlementaires (cours de justice), originaires de Gascogne de religion catholique voire janséniste (plutôt radicaux). Leur philosophie était qu’un  homme ne s’épanouit pas par les affaires et l’économie mais par l’esprit et le statut social. Ils condamnent l’acte commercial et privilégie la rente provenant de l’exploitation des terres. Par exemple : Arnaud III de Pontac (1599-1681) = premier président du parlement de Guyenne et propriétaire du Cru Haut Brion.
Le Château Haut-Peyrat est partie intégrante de cette histoire. Il a appartenu à travers les siècles à plusieurs familles nobles dont les Dalesmes Saint Clément ou les Lassime, présidents du parlement de Bordeaux. Ils rendirent successivement hommage aux rois Louis XIV et à Louis XV (cérémonie de vassalité du domaine au roi).

Notre Histoire

U n e h i s t o i r e m u l t i s é c u l a i r e

DÉCOUVREZ HAUT PEYRAT

U n d o m a i n e c h a r g é d ' h i s t o i r e .

1571

Le Début

Le colombier, le puits et les parties basses du château sont contemporaines d’Henri IV.  La date 1571 est gravée sur le puits. 

17ème siècle

Construction du château

Autrefois appelée  Maison Noble de Montudez, le château a appartenu à travers les siècles à plusieurs familles nobles dont les Dalesmes Saint Clément ou les Lassime, présidents du parlement de Bordeaux. Ils rendirent successivement hommage aux rois Louis XIV et à Louis XV (cérémonie de vassalité du domaine au roi).Par ailleurs, la porte principale est datée du règne de Louis XIV, 1655.

1690

Les premières Récoltes

L’histoire viticole du Château est mentionnée dès les premières éditions du Féret. Il y est indiqué que le vignoble était connu dès le 17ème siècle. La qualité du terroir et l’exposition à flanc de coteaux des vignes sont déjà soulignées.

1910

Tombé petit à petit dans l'oubli

Après quelques aménagements au début du 19ème siècle, (création d’acrotères masquant la toiture et l’ajout de deux tourelles crénelées sur la façade avant), la propriété s’est peu à peu endormie. L’ensemble du bâti et des terres, sans l’entretien nécessaire a périclité jusqu’en 2014 .

2014

Reprise par la famille Gil

Isabelle et Didier Gil ont eu à cœur de réveiller cette belle endormie. De gros travaux sont alors entrepris pour mettre en avant tous les atouts du domaine. 

En 2014 et 2015, le Château connaît la restructuration du vignoble et la création d’un chai et d’un cuvier. En 2016, les dépendances seront réhabilitées. En 2017 et 2018, le Château, le parc, les prés et les bois sont entièrement rénovés.

Après 8 années d’importants travaux, le domaine a retrouvé en 2021 son lustre d’antan.